humidite

Prononciation : u-mi-di-té
Nature : s. f.

1Qualité de ce qui est humide, état d'un corps qui est imbibé d'eau. L'humidité de l'air, de la terre. L'humidité du regard, qualité du regard humide. Absolument. L'humidité, l'état de moiteur de l'air, du lieu.
Qu'il fait ici d'humidité ! Foin, votre habit sera gâté , LA FONT. , Nic.
L'excès de l'humidité ruine les semences, et la sécheresse enfante des maladies dangereuses , RAYNAL , Hist. phil. VII, 21
2Au plur. Humidités, se dit d'une abondance excessive d'humeurs dans le tempérament. Les humidités du cerveau. XIVe s.
Celle moisteur ou humidité est gastée par l'excès de la chaleur , ORESME , Thèse de MEUNIER.
XVIe s.
Du chauld et de l'humidité Procede la fecondité Des semences du monde , DU BELLAY , V, 53, verso
Provenç. humiditat ; ital. umidità ; du lat. humiditatem, de humidus, humide. HIST. XVIe s. Ajoutez :
Ah ! la fable a menty, les amoureuses flammes N'echaufferent jamais ta froide humidité [de toi, lune ou Diane] , DESPORTES , Diverses amours, contre une nuict trop claire