HOUX

Prononciation : hoû
Nature : s. m.

1Arbre toujours vert dont les feuilles sont luisantes et armées de piquants. Houx panaché, espèce de houx dont la feuille est tachetée de jaune. Il se dit aussi d'une canne de houx. Vous avez là un joli houx. Terme de botanique. Genre houx, ilex, type de la famille des ilicinées, où l'on distingue : 1° le houx commun (ilex aquifolium, LINNÉ) ; 2° le houx maté, dit aussi herbe ou thé du Paraguay, des jésuites, de saint Barthélemy, petit arbre glabre (ilex paraguayensis, LAMBERT) ; les feuilles en sont employées en quantité considérable, dans l'Amérique méridionale, sous forme d'infusion théiforme, à titre de boisson stimulante. 2Houx-frelon, dit aussi petit houx, housson, fragon piquant (ruscus aculeatus, L.), famille des liliacées asparagées, arbrisseau à rameaux aplatis simulant des feuilles toujours vertes et piquantes et dont les racines passent pour diurétiques et apéritives (voy. FRELON). XIIIe s.
Quant iloques vint un vilain Qu tint un baston en sa main Qui ert [était] grant e gros et de hous , Ren. 24461
XIVe s.
Pour faire glus il convient peler le houx quant il est en sa seve , Ménagier, II, 5
XVIe s.
Chaudeaux faits de poulailles cuites aux racines de persil, ozeille, petit houx , PARÉ , XX, 25
Brusc autrement dit housson , O. DE SERRES , 968
Le houx ou mesplier sauvage est du rang des ilex , O. DE SERRES , 795
Wallon, hus, hous ; namur. heûs ; du germanique : anc. h. allem. hûliz ; allem. hülse ; angl. holly.