HOURVARI

Prononciation : hour-va-ri
Nature : s. m.

1Cri des chasseurs pour ramener les chiens qui sont tombés en défaut.
Ce n'est pas là le cerf de meute, hourvari, hourvari , LEGRAND , la Chasse du cerf, II, 11
2Par extension, ruse des bêtes qui, après avoir longé quelque cent pas, reviennent à l'endroit d'où elles sont parties et mettent ainsi les chiens en défaut fort souvent. La bête a fait un hourvari. 3Fig. et familièrement. Grand bruit, grand tapage. Il y a eu un étrange hourvari. Contre-temps.
Hier on [Louis XIV et Mme de Montespan] alla ensemble à Versailles, accompagnés de quelques dames ; on fut bien aise de le visiter avant que la cour y vienne ; ce sera dans peu de jours, pourvu qu'il n'y ait point de hourvari , SÉV. , 10 juillet 1676
4Nom d'un vent de terre, qui se lève tous les jours au soir dans quelques îles de l'Amérique, et qui est ordinairement accompagné de tonnerre et de pluie. XVIe s.
Que j'embousche le cor, quelque hourvary qu'il fasse, La soif mourra bientost, ou quittera la place, Prens, prens, Boy, boy Happe, happe , JEAN LE HOUX , Vau de vire, 23
On ne sçeit encores laquelle des deux, au vray, l'empereur vouldra attacquer, pour les ruses fainctes et hourvaris, dont il a coustume d'user en toutes ses entreprises , CARLOIX , V, 9
Origine inconnue. Il semble qu'une même finale vari se trouve dans ce mot et dans charivari.