HOURRA

Prononciation : hou-ra
Nature : s. m.

1Cri des troupes russes, et particulièrement des cosaques, marchant à l'ennemi.
Ce qui augmenta le péril, c'est qu'on prit d'abord ces clameurs pour des acclamations, et ces hourras pour des cris de vive l'empereur ; c'était Platof et six mille cosaques... , SÉGUR , Hist. de Nap. IX, 3 Attaque imprévue que font des cosaques, et, en général, des troupes légères en poussant des cris. Nous eûmes à essuyer trois hourras de cosaques.
2Cri de joie que poussent les marins anglais en l'honneur de leurs commandants ou de quelque grand personnage qui visite le vaisseau. 3Par extension, imprécations, malédictions. Un hourra général s'éleva contre lui. En un sens contraire, cris d'acclamation. Il fut salué par des hourras. 4Terme de marine. Cri pour agir ensemble lorsque plusieurs marins font force sur un cordage. Plusieurs écrivent houra. Allem. hurrah ; angl. horrah, hurraw ; du slave hu-raj, au paradis, d'après l'idée que tout homme qui meurt en combattant vaillamment va en paradis.