HOUBLON

Prononciation : hou-blon
Nature : s. m.

Plante grimpante de la famille des urticées, dite aussi vigne du nord, humulus lupulus, L. Dans le houblon c'est le cône et non la plante, qu'emploie la fabrication de la bière. Houblon de montagne, ornithogale des Pyrénées. XVe s.
Lesdits brasseurs seront tenuz faire bonnes et loyalles servoises et bierres, sans y mectre que bon grain, eau et houbillon, reservé bley, dont ils ne pourront user sans l'autorité de justice , Ordonn. févr. 1495
XVIe s.
Chicorée, houbelon, violette de mars , PARÉ , V, 26
Du houblon, outre le plaisir de la rameure pour ombrage, tire-on ce profit, que d'en manger en la prime-vere les tendres cimes des jettons en divers appareils ; sa fleur et sa semence sont aussi utiles à la biere , O. DE SERRES , 562
Un houbelon rampant, à bras longs et retors , RONS. , 719
Génev. obelons ; wallon, hoûbion ; anc. wallon, hubillon ; du hollandais hop, houblon, à l'aide d'une formation diminutive : hop-e-lon, hubi-llon, etc. d'après Grandgagnage. Quant au bas-latin humulo, humulus, il tient au flamand hommel ; anc. scand. humall, houblon. HOUBLON. Ajoutez : 2Charme-houblon, sorte de charme.
La variété connue sous le nom de charme-houblon se rencontre fréquemment [dans les Alpes-Maritimes] , L. GUIOT , Mém. Soc. centr. d'Agricult. 1874, p. 135