HOTTEUR, EUSE

Prononciation : ho-teur, teû-z'
Nature : s. m. et f.

Celui, celle qui porte la hotte. En vendanges, le hotteur gagne le double des coupeurs. Les hotteuses de la halle. XVe s.
Entre les autres vendengeurs et vendengeresses et hotteurs , DU CANGE , vindemiator.
XVIe s.
Le lieutenant de Vachonniere, aiant donné à la contr'escarpe, et reconnu que par le chemin des hotteurs qui faisoient un esperon, on pouvoit aller mesler, en donne incontinent advis à Lanoue , D'AUB. , Hist. II, 258
Hotte. HOTTEUR. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
Manouvriers de bras, fossieurs, cargueurs, jetteurs et hostiers , Rec. des monum. inédits de l'hist. du tiers état, t. IV, p. 160