HORMIS

Prononciation : hor-mî ; l's se lie : hor-mi-z une pièce
Nature : Prép.

1Excepté.
Hormis toi, tout chez toi rencontre un doux accueil , BOILEAU , Sat. X
Et lui promettez tout, hormis le diadème , RAC. , Théb. III, 5 Avec un infinitif.
En cette extrémité, que prétendez-vous faire ? - Phinée : Tout, hormis l'irriter ; tout, hormis lui déplaire , CORN. , Androm. V, 1
2Il se prend adverbialement.
J'étais si fort en peine de votre santé, que j'étais réduite à souhaiter que vous eussiez écrit à tout le monde, hormis à moi , SÉV. , 60
Je croirai Mme de Miossens comme un article de foi en toutes choses, hormis en celles de la religion , MAINTENON , Lett. à M. d'Aubigné, 5 fév. 1682
3Hormis que, loc. conjonct. Si ce n'est que.
Il ressemblait à M. de Beaufort, hormis qu'il parlait mieux français , SÉV. , 49
XIIIe s.
Li rois a doné à son mestre panetier la mestrise des talemeliers.... et la petite justice et les amendes.... des bateures sanz sanc et de clameur, hors mise la clameur de proprieté , Liv. des mét. 9
XVe s.
Dont tout le pays communement eut grand joie, hors mis aucuns qui estoient de la faveur dudit messire Hue le depensier , FROISSART , I, I, 23
Hors, mis : mis hors. Dans l'origine, hormis était un vrai participe qui s'accordait.