HONTEUSEMENT

Prononciation : hon-teû-ze-man
Nature : adv.

D'une manière honteuse, ignominieuse.
Vous irez à la fin honteusement exclus Trouver au magasin Pyrame et Régulus , BOILEAU , Épit. X
Malgré mes voeux, seigneur, honteusement déçus , RAC. , Androm. IV, 3
Enfin, quand il [Tigrane] fut assez près de Pompée, prenant son diadème, il voulut le mettre à ses pieds, et, se prosternant honteusement à terre, lui embrasser les genoux , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. X, p. 260, dans POUGENS
Il [un empereur de la Chine] établit le premier des prix pour la vertu ; les lois, partout ailleurs, étaient honteusement bornées à punir les crimes , VOLT. , Princ. de Babyl. 5
XIIIe s.
En celle bataille ot moult de gens de grant bobant, qui s'en vinrent moult honteusement fuiant , JOINV. , 219
XVe s.
Ainsi finit honteusement monseigneur Waflart de la Croix , FROISS. , I, I, 134
Honteuse, et le suffixe ment.