HONGRE

Prononciation : hon-gr'
Nature : adj. m.

En parlant d'un cheval, châtré par l'enlèvement ou la destruction des testicules.
Un cheval hongre n'a plus la puissance d'engendrer, mais il peut encore s'accoupler, et l'on en a vu des exemples , BUFF. , Quadrup. t. I, p. 123 Il se dit aussi d'autres animaux.
Les chameaux de travail sont ordinairement hongres , BUFF. , Quadrup. t. V, p. 33
Substantivement.
Les chevaux entiers ont le cou plus gros que les juments et les hongres , BUFF. , Quadrup. t. I, p. 49
Par extension, homme châtré.
....Quatre hautes-contre, huit faussets et douze dessus, moitié entiers et moitié hongres , RÉGNARD , Sérén. II, 11
Le Chang-ti se plaît beaucoup à entendre les voix claires de ces cinquante hongres , VOLT. , Dial. XV, 5
XVIe s.
Il est hongre , OUDIN , Curios. fr.
Hongrie, à cause qu'on amenait de ce pays beaucoup de chevaux ainsi mutilés ; wallon, honk.
Hongrois se disait hongre : Les Hongres très belliqueux combattants... , MONT. , I, 242