HIVERNER

Prononciation : i-vèr-né
Nature : v. n.

1Passer l'hiver, la mauvaise saison ; il se dit des troupes, des navires.
Comme le port n'était pas propre pour hiverner, la plupart furent d'avis de se mettre en mer , SACI , Bible, Actes des ap. XXVII, 12
Les galères revinrent à l'embouchure de la Seine, mais elles n'y pouvaient pas hiverner, parce qu'il était nécessaire de mettre de temps en temps les bassins à sec pour éviter la corruption des eaux , FONTEN. , Chazelles.
2Passer l'hiver, en parlant de certains animaux.
Cette manière d'hiverner sous la neige ressemble fort à celle de la perdrix blanche, dont nous avons donné l'histoire sous le nom de lagopède , BUFF. , Ois. t. IV, p. 171
3V. a. Terme d'agriculture. Hiverner des terres, leur donner un labour avant l'hiver 4S'hiverner, v. réfl. S'exposer aux premiers froids, afin de s'y accoutumer. XIIIe s.
Si [je] vos pri que vos retornez vers les pleins [plaines] d'Andrenople et ilueques vos yvernez, où il a grant planté de tous biens , Hist. occid. des croisades, t. I, II, 10
Bues [boeuf] mal ivernez En mars est lassez, Si chiet [tombe] en la voie , Nouveau recueil de fabliaux et contes, t. I, p. 419
Les brebitz valdroient le moins et seroient le plus perilloses à iverner , Bibl. des chartes, 4e série, t. II, p. 371
Et toute la terre d'entor se rendi à lui, et il iverna en cel païs , VILLEH. , CLXVIII
XVIe s.
Après la retraitte de Xerxès, s'estant toute la flotte de l'armée des Grecs retirée pour hyverner au port de Pagases , AMYOT , Thém. 39
Lors on rehouera la vigne de la sorte de labourage, dite hyverner, pour la saison , O. DE SERRES , 168
Et sont reputez lesdits boeufs ou bestes avoir esté yvernez en une dismerie quand ils ont logé et ont esté levans et couchans durant l'yver, posé qu'ils ayent prins leur pasture autre part , Coust. gén. t. I, p. 883
Provenç. ivernar ; espagn. invernar ; ital. invernare ; du lat. hibernare (voy. HIVER). HIVERNER. Ajoutez : 5V. a. Hiverner des vers à soie, leur faire passer les froids de l'hiver à l'aide de précautions convenables.
De la graine d'une race de vers à cocons jaunes a été hivernée à la manière ordinaire , Acad. des sc. Comptes rend. t. LXXVI, p. 472
Ajoutez : XIVe s.
Tout ainsi que quant il yverne [il fait un temps d'hiver] En mai que li arbre flourissent , J. DE CONDÉ , t. III, p. 281