HISTORIQUE

Prononciation : i-sto-ri-k'
Nature : adj.

1Qui appartient à l'histoire, qui a rapport à l'histoire. Une narration historique. Le style historique.
Toute certitude qui n'est pas démonstration mathématique n'est qu'une extrême probabilité ; il n'y a pas d'autre certitude historique , VOLT. , Dict. phil. Histoire, 3 Temps historiques, se dit, par opposition à temps fabuleux, de ceux où les événements sont appuyés sur des documents. Nom historique, nom qui a quelque célébrité dans l'histoire. Il porte un nom historique. Terme de géologie. Terrains historiques, couches terrestres, qui existaient à la surface du globe à l'époque où commence l'histoire. Peinture historique, peinture qui représente une action empruntée à l'histoire sacrée ou profane, à la mythologie ou à l'allégorie. Terme d'architecture. Colonne historique, colonne dont le fût est orné d'un bas-relief contenant l'histoire d'un homme illustre ou de quelque événement célèbre. La colonne de la place Vendôme est une colonne historique.
2Il se dit d'actions, d'événements qui ne sont point un produit de l'imagination. Le fond de ce roman est historique. Sujet historique. Pièce historique, roman historique, pièce, roman dont le sujet est tiré de l'histoire, ou se rattache à l'histoire. Ivanhoë est un roman historique.
Je suis persuadé que cette pièce [le François II du président Hénault] vaudrait mieux que toutes les pièces historiques de Shakespeare, et qu'on pourrait traiter les principaux événements de notre histoire dans ce goût , VOLT. , Lett. Mme du Deffant, 19 août 1763
On dit dans un sens analogue : personnage historique. Familièrement. Cela est historique, cela s'est passé comme je vous le raconte.
3Qui est digne de l'histoire.
Lorsque j'extrais de tels détails des notes que je recueillais alors presque chaque jour, je ne me défends peut-être pas assez contre cette espèce d'intérêt que les plus simples rapports avec un homme si extraordinaire [Napoléon 1er] laissent à ceux qui l'ont approché ; il n'y a rien d'historique dans cette foule de faits minutieux que je rappelle , MOLLIEN , Mémoires, t. I, p. 358
4S. m. Simple narration des faits dans leur ordre et avec leurs circonstances. Voilà l'historique de cette affaire.
Cet historique très curieux [de l'instruction sur les États d'Oraison] apprit des choses infinies et fit lire le dogmatique , SAINT-SIMON , 46, 23 Faire l'historique d'une science, exposer l'origine et le développement successif de cette science. L'historique d'un mot, la collection d'exemples de ce mot dans les différents siècles de la langue. Il se dit aussi en histoire naturelle.
Les anciens ont bien traité l'historique de la vie et des moeurs des animaux, de la culture et des usages des plantes, des propriétés et de l'emploi des minéraux , BUFF. , Hist. nat. 1er disc. Oeuv. t. I, p. 70
Lat. historicus, de historia, histoire.