HISTORIETTE

Prononciation : i-sto-ri-è-t'
Nature : s. f.

Récit d'une aventure plaisante, ou d'un fait de peu d'importance. Les Historiettes, titre du livre de Tallemant des Réaux.
C'est grand signe que je vieillis, puisque je suis conteur d'historiettes , BOUHOURS , Nouv. rem.
Les nouvellistes de Paris ne sont pas si scrupuleux en fait d'historiettes, que je le suis en fait d'histoire , VOLT. , Lett. Chaperonnier, 1er juin 1768
Il [la Beaumelle] débite, sur les maréçhaux de Villars, de Villeroi, sur les ministres, sur les femmes, des historiettes ramassées dans des cabarets , VOLT. , Dict. phil. Histoire, 3
Il compile, chaque matin, Quelque sentence ou quelque historiette ; Puis, quand il a rassemblé son butin, De salon en salon, à quiconque l'approche, De son savoir d'emprunt il prodigue l'ennui , DELILLE , Conversation, I
Nous avons fait, dit Bouhours, depuis quelques années historiette, qui ne se disait point du temps de Ronsard. Diminutif d'histoire.