HIPPOPOTAME

Prononciation : i-ppo-po-ta-m'
Nature : s. m.

Nom d'un genre de mammifères pachydermes, dans lequel on connaît deux espèces vivantes : l'hippopotame amphibie et l'hippopotame du Sénégal.
Federico Zerenghi, chirurgien de Narni en Italie, fit imprimer à Naples l'histoire de deux hippopotames qu'il avait pris vivants et tués lui-même en Égypte, dans une grande fosse qu'il avait fait creuser aux environs du Nil , BUFF. , Quadrup. t. V, p. 189
On a vu des hippopotames de seize ou dix-sept pieds de longueur, sur sept de hauteur et quinze de circonférence , BONNET , Contempl. nat. III, 26 Il y a des hippopotames fossiles.
L'hippopotame de cette époque [antédiluvienne] est assez commun dans les pays qui forment aujourd'hui la France, l'Allemagne et l'Angleterre ; il l'était surtout en Italie ; sa ressemblance avec l'espèce actuelle de l'Afrique était telle qu'il faut une comparaison attentive pour en saisir les distinctions , CUVIER , Révol. p. 331
Fig. et familièrement. C'est un hippopotame, se dit d'un homme très pesant. Souffler comme un hippopotame, se dit d'un gros homme qui respire péniblement et bruyamment.
XIIIe s.
Ypotame est un peissons qui est apelez cheval fluviel, porce que il naist el flun de Nile , BRUN. LATINI , Trés. p. 189
Terme dérivé du mot grec signifiant cheval, et terme grec traduit par fleuve.