HIPPOGRIFFE

Prononciation : i-ppo-gri-f'
Nature : s. m.

Monstre fabuleux ailé, moitié cheval et moitié griffon, célébré par l'Arioste qui s'en servit pour conduire Astolphe dans la lune.
Si j'avais l'hippogriffe à mon commandement, je m'en irais causer avec vous de toutes les farces qui se sont faites ici entre les Grignans et les Fourbins... , SÉV. , Au comte de Guitaut, t. III, p. 407, édit. RÉGNIER.
Un jour Astolfe.... se trouva dans le paradis terrestre.... où son hippogriffe l'avait porté , FONTEN. , Les Mondes, 2e soir.
Nous avons couru à Meako, à la terre d'Yesso, à la Californie ; nous irions à la lune avec Astolphe, si nous avions un hippogriffe , VOLT. , Dict. phil. Japon.
Hippo...., et griffon.