HILARIEUX, EUSE

Prononciation : i-la-ri-eû, eû-z'
Nature : adj.

Mot inusité.
Noblesse d'âme, hilarieux génie, Et don d'esprit, par-dessus l'or vanté , J. B. ROUSS. , Allég. I, 2
Chateaubriand, de son côté, a dit hilareux, non moins inusité. Les joyeuses détresses, ou, comme aurait dit notre vieille langue, les misères hilareuses de Pelletier, Mém. d'outre-tombe (éd. de Bruxelles), t. III, Bataille d'Aboukir, Billets et lettres de Napoléon, etc. C'est un dérivé très irrégulier du lat. hilaris (voy. HILARITÉ). Où Chateaubriand a-t-il pris que hilareux était un mot de la vieille langue ?