HEURTEMENT

Prononciation : heur-te-man
Nature : s. m.

1Action de heurter.
....Le vaisseau public recevrait sans doute une grande secousse sur l'écueil où son pilote chéri l'aurait laissé toucher ; mais ce heurtement ne vous découragerait pas ; vous seriez là, messieurs, votre crédit serait intact.... , MIRABEAU , Collection, t. II, p. 171
2Rencontre de deux voyelles, hiatus.
Je fais une grande différence entre le concours des voyelles et le heurtement des voyelles ; il y a longtemps que je vous aime : cet il y a est fort doux ; il alla à Arles est un heurtement affreux , VOLT. , Lett. d'Alembert, 98 (19 mars 1770).
XVIe s.
Entre les choses temporelles, qui sont sujettes à plusieurs heurtemens de fortune, les plus seures sont les plus mediocres , LANOUE , 499
Heurter.