HEURETTE

Prononciation : eu-rè-t'
Nature : s. f.

Division de l'heure en usage en Flandre, qui est la demie.
Je vous dirai que depuis le Quenty, à force d'entendre des horloges qui sonnent l'heure, l'heurette, le quart d'heure, le demi-quart avec leurs carillons divers ; depuis le Quenty, dis-je, à force d'entendre toutes ces horloges, je n'ai jamais pu comprendre quelle heure il était , PELLISSON , Lett. hist. t. I, p. 44, dans LACURNE
Diminutif de heure. HEURETTE. Ajoutez : Il y a belle heurette, locution familière qui signifie il y a longtemps.
Ce ne peut être une grive, les sons sont trop énergiques ; quant au rossignol, il y a belle heurette qu'il ne chante plus , A. THEURIET , Rev. des Deux-Mondes, 1er nov. 1875, p. 96