HERME

Prononciation : èr-m'
Nature : s. m.

Nom, dans le Midi, des terres incultes ou improductives, Contrib. dir. Lett. commune, 26 mars 1874. Ladite contenance en terres labourables et hermes, Affiches du journal de Montélimar. XVe s.
Ung herm ou piece de terre non labourable , CARPENTIER , t. II, col. 744
Prov. erm ; esp. yermo ; catal. erm ; ital. ermo ; bas-lat. herma terra ; du lat. Eremus ( 2nd e long), désert, du grec, désert. Herme quant à l'accent présente le même phénomène que encre, à savoir un conflit entre la prononciation latine et la prononciation grecque du mot. Le lat. eremus, ayant la longue sur re, a aussi l'accent ( long) sur cette syllabe ; mais le grec a l'accent sur l'antépénultième. Les langues romanes n'ont conservé aucune trace de l'accentuation latine ; elles ont suivi l'accentuation grecque ; au contraire, pour encre, les unes avaient suivi l'accentuation grecque, les autres l'accentuation latine.