hendecasyllabique

Prononciation : in-dé-ka-sil-la-bi-k'
Nature : adj.

Qui a onze syllabes. Vers hendécasyllabique.
Pasquier, dans ses recherches, nous apprend qu'en l'année 1555, le comte d'Alsinois [c'est-à-dire Nicolas Denisot, qui déguisait ainsi son nom] fit des vers hendécasyllabiques à la louange d'un poëme dont lui, Pasquier, était auteur , D'OLIVET , Prosod. franç. art. II, p. 22, dans POUGENS