helleniste

Prononciation : èl-lé-ni-st'
Nature : s. m.

1Nom donné aux Juifs qui étaient dispersés parmi les Grecs, surtout à ceux qui habitaient Alexandrie et qui parlaient la langue grecque. Adjectivement.
Scaliger a raison de dire que ce furent ces gens-là qui composèrent en partie les synagogues nombreuses des Juifs hellénistes , DIDEROT , Opin. des anc. philos. (Juifs).
2Érudit versé dans l'étude de la langue grecque.
Je ne suis point non plus helléniste, ou je ne me connais guère ; si j'entends bien ce mot, qui, je vous l'avoue, m'est nouveau, vous dites un helléniste, comme on dit un dentiste, un droguiste, un ébéniste , P. L. COUR. , Lett. à M. Renouard libraire (20 sept. 1810).
Nous y vîmes [dans une bibliothèque de Florence] de quoi ravir en extase tous les hellénistes du monde, pour me servir de vos termes , P. L. COUR. , ib.
Terme dérivé du verbe grec traduit par helléniser. HELLÉNISTE. Ajoutez : - REM.
Au sens d'érudit en langue grecque, le P. Labbe inventait le mot helléniste, et le prenait en mauvaise part, en y impliquant une idée d'abus , STE-BEUVE , Port-Royal, t. III, p. 526, 3e éd.