HEBDOMADAIRE

Prononciation : è-bdo-ma-dê-r'
Nature : adj.

1Qui appartient à la semaine.
C'est lui [Bacchus] qui voulut consacrer Le dernier jour hebdomadaire à boire, à rire, à ne rien faire , VOLT. , Filles de Minée.
2Qui se renouvelle chaque semaine. Journal hebdomadaire.
J'apprends que l'on a inséré, dans des papiers hebdomadaires, des lettres aussi outrageantes que mal écrites du poëte Rousseau, au sujet de la tragédie de Zaïre , VOLT. , Mél. litt. aux aut. de la Biblioth. rais. Chroniqueur hebdomadaire, celui qui, dans un journal, fait toutes les semaines une revue ou chronique. Dans les écoles, colléges et lycées, notes hebdomadaires, notes que l'on donne, à la fin de chaque semaine, aux écoliers pour leur travail et leur conduite. Substantivement. Un hebdomadaire, un journal hebdomadaire.
Je m'engageai par l'espoir d'un salaire à travailler à son hebdomadaire , VOLT. , P. Diable.
Lat. hebdomadarius (QUICHERAT, Addenda), en grec le terme signifie semaine, lequel vient d'un mot traduit par sept (voy. SEPT).