HAUTAINEMENT

Prononciation : hô-tè-ne-man
Nature : adv.

D'une manière hautaine.
Ici son insolence est un peu réprimée ; Assez hautainement je me suis exprimée , TRISTAN , M. de Chrispe, IV, 3
XVIe s.
Parler hautainement , AMYOT , Pyrrhus, 15
Hautaine, et le suffixe ment. HAUTAINEMENT. - HIST. Ajoutez : XIVe s.
Si [les échevins] repeterent audit Jehan amiablement les fais dessusdiz, lequel ne les print pas en gré, mais respondit hautainement que pour euls ne lesseroit qu'il ne preist argent desdictes cedules (1376) , VARIN , Arch. administr. de la ville de Reims, t. III, p. 430