HAUT-LE-CORPS

Prononciation : hô-le-kor
Nature : s. m.

1Brusque mouvement du corps, tressaillement involontaire.
Elle était ridicule et faisait des haut-le-corps qui nous faisaient éclater de rire , SÉV. , 77
Quand il en fut à ces vers : Voltaire est à son couchant, Vous êtes à votre aurore ; il fit un haut-le-corps, et sauta de son lit bondissant de fureur , MARMONTEL , Mém. IV
2Terme de manége. Saut, bond que fait un cheval.
Elles craignaient pour moi les ruades, et pour elles les haut-le-corps , J. J. ROUSS. , Conf. IV Au plur. Des haut-le-corps.