HAUBAN

Prononciation : hô-ban
Nature : s. m.

1Terme de marine. Tout cordage dont la fonction est d'assujettir les mâts dans le sens latéral ou contre la chute vers l'avant, tandis que les étais les garantissent de la chute vers l'arrière.
Les haubans, parfois isolés, sont le plus souvent rapprochés par paires se réunissant non à la tête du mât, mais plus bas, d'un septième environ de la longueur, à l'endroit appelé le ton , LEGOARANT , Faux hauban, se dit de deux couples de haubans qui servent accidentellement dans un gros temps, pour soulager l'effort des haubans du grand mât et du mât de misaine. 2Terme de construction. Gros cordage qui sert à assujettir une chèvre ou toute autre machine à élever des fardeaux. XIIe s.
Estrems traire, hobens fermer [rendre fermes] , Brut, V. 11488
Flamand, hobant, pour hoofband, de hoof, tête, et band, lien : lien de la tête, du sommet du mât ; un cordage qui entoure la tête du mât ne pouvait être mieux nommé que bande de tête. HAUBAN. Ajoutez : 3Nom donné par les marins à certaines formes de nuages.
Tout le monde a pu voir autour du soleil, lorsque le temps est couvert, des colonnes obscures partant des nuages qui l'entourent et qui se prolongent jusqu'à la mer ; les matelots appellent ces colonnes les haubans du soleil , LA COUDRAYE , Théories des vents et des ondes, p. 75