HARPON

Prononciation : har-pon
Nature : s. m.

1Terme de marine. Instrument qui sert à piquer les gros poissons dont on fait la pêche. C est une sorte de forte barre de fer forgé, au bout de laquelle est soudé une sorte de dard en acier bien trempé, pointu et à trois tranchants en forme de flèche ; l'autre bout est enfoncé dans un manche de bois de six pieds de long ; au bout du manche du harpon il y a un anneau de fer auquel on attache une corde, Dictionnaire technologique. Anciennement. Espèce de grappins tranchants qu'on fixait à l'extrémité des vergues et qui servaient à couper les cordages de l'ennemi lors de l'abordage. 2Terme d'antiquité. Crochet de fer pour saisir les navires et les aborder.
Nicias s'était muni de harpons de fer pour les accrocher , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. XI, 2e part. p. 556, dans POUGENS.
3Terme de construction. Barre de fer ou de bronze, coudée par un bout, qui sert à fixer une pièce de bois contre une autre ou dans la pierre. Scie de menuisier pour refendre. En termes de serrurerie, main de fer. 4Terme de médecine. Harpon de Middeldorpff, trocart muni d'une fente latérale dans laquelle s'accrochent les fibres musculaires, quand on le plonge dans un muscle pour reconnaître s'il est affecté de trichinose. Voy. HARPER 2 ; génev. arpion ; espagn arpon ; portug. arpão ; ital. arpignone, gros crochet.