HALOT

Prononciation : ha-lo
Nature : s. m.

Terme de chasse. Trou de lapins dans une garenne. Peut-être l'anglo-saxon hal, cavité. HALOT. Ajoutez : 2En Normandie, touffe de buisson, hallier, DELBOULLE, Gloss. de la vallée d'Yères, le Havre, 1876, p. 161. XIVe s.
Icellui Pierre prist lès une cheminée une busche à mettre au feu nommée halot que il trouva , DU CANGE , halotus.
Le suppliant print un baston de cerisier que l'on appelle un hallot , DU CANGE , ib.
La moitié de tous les aunois, sauchois, halos [buissons], prés et rentes , DU CANGE , ib.
Comme le suppliant eust fait esmonder un halot ou saulx , DU CANGE , ib.
Ce mot a trois significations : trou de lapin dans une garenne, bâton, buisson. Pour le premier sens, Diez propose l'anc. haut-all. hol, creux, anglo-sax. hal, creux. Alors les deux autres halot appartiendraient à une racine différente ; mais il est bien possible que le halot, trou de lapin, appartienne au halot, buisson ; ce qui permet de le croire, c'est l'addition dans une garenne ; alors la racine commune serait la même que celle de hallier 2 (voy. ce mot).