HALLEBARDIER

Prononciation : ha-le-bar-dié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des ha-le-bar-dié-z en faction
Nature : s. m.

1Garde à pied qui portait la hallebarde. 2Il s'est dit de l'homme qui, à l'aide de leviers et de rouleaux, fait arriver les lourdes masses sur le chantier, Dict. des arts et métiers, Architecte. XVe s.
Hallebardiers , ANDRÉ DE LA VIGNE , Voy. de Naples de Charles VIII, p. 118, dans LACURNE.
XVIe s.
Le premier fut achevé [tué] par quelques hallebardiers , D'AUB. , Hist. II, 287
Hallebarde.