HABILLAGE

Prononciation : a-bi-lla-j', ll mouillées, et non abi-ya-j'
Nature : s. m.

1Terme de cuisine. Préparation des pièces qu'on met à la broche. L'habillage d'une perdrix. 2Terme de boucherie. Opération qui consiste à écorcher, vider, et mettre en état pour la cuisine les bêtes tuées. Habillage d'un veau, d'un mouton. Un garçon boucher ne pouvait être reçu maître, qu'il n'eût travaillé un certain temps fixé à l'habillage ou à la vente des chairs. 3Terme de pêche. Action d'arracher les ouïes au poisson qui doit être salé. 4Action d'accoupler les coupons d'un train de bois. 5Action de passer le chanvre par le séran. 6Action de couper un arbre à une certaine hauteur et d'en rafraîchir les racines avant de le planter. 7Action de disposer certaines marchandises de manière à les faire valoir aux yeux des acheteurs. 8Préparation qu'une peau subit avant d'être employée. 9Action d'enluminer les figures des cartes à jouer. 10Action d'ajouter une oreille, un manche, un pied, etc. À une pièce de poterie. 11Action de disposer convenablement les diverses pièces du mécanisme d'une montre. XVIe s.
Habillage de poulailles , COTGRAVE ,
Habiller.