HABILEMENT

Prononciation : a-bi-le-man
Nature : adv.

1Promptement, diligemment.
Il a fallu ôter le corps habilement de la chapelle , SÉV. , 142
2Fig. Avec habileté, adresse, intelligence.
Bossuet, ayant à traiter, dans l'oraison funèbre du grand Condé, l'article de ses guerres civiles, dit qu'il y a une pénitence aussi glorieuse que l'innocence même ; il manie ce morceau habilement, et dans le reste il parle avec grandeur , VOLT. , Dict. phil. Habile.
Le renard tourne tout à profit ; il se loge au bord des bois, à portée des hameaux ; il écoute le chant des coqs et le cri des volailles, il les savoure de loin, il prend habilement son temps , BUFF. , Quadrup. t. II, p. 206
XVIe s.
Il leur enjoignit qu'ils se jetassent habilement ès entre deux , AMYOT , P. Aem. 33
Habile, et le suffixe ment.