hoteler

Prononciation : ô-te-lé
Nature : v. a.

Loger, recevoir chez soi, LEROUX, Dict. comique. XIe s.
Les diz messages [messagers] a fait enz hosteler , Ch. de Rol. X
XIIe s.
Chiés dan Jacob s'esteit od [avec] les suens [siens] ostelez , Th. mart. 50
XIIIe s.
Ennuit [ce soir] i ai esté povrement ostelée , Berte, XLVI
XVe s.
Vertu est reposte et celée, Nulz ne veult honour hosteler , E. DESCH. , Poésies mss. f. 283
Hôtel ; provenç. ostalar.