heteroclite

Prononciation : é-té-ro-kli t'
Nature : adj.

1Terme de grammaire. Qui s'écarte des règles de l'analogie grammaticale. Substantif hétéroclite, par exemple délice, masculin au singulier, féminin au pluriel. Adjectif hétéroclite. Terme de diplomatique. Bulles hétéroclites, bulles qui sont irrégulières dans quelques-uns de leurs éléments. Il s'est dit, mais ne se dit plus, des maladies à marche irrégulière. L'auteur soutient que, quelque hétéroclite que soit cette maladie [la peste], le médecin, qui agit avec discernement, a un grand avantage sur l'empirique, Trévoux, Mém. 1725, t. I, p. 80. 2Il se dit de certaines choses qui s'écartent des règles de l'art, ou semblent de nature contraire. Un bâtiment hétéroclite.
Souvent je bâille au tragique bourgeois, Aux vains efforts d'un auteur amphibie Qui défigure et qui brave à la fois Dans son jargon Melpomène et Thalie.... Fus-tu joué ? ton drame hétéroclite Eut-il l'honneur d'un peu de réussite ? , VOLT. , Pauvre diable.
3Fig. et familièrement. Ridicule, bizarre.
Ah ! te voilà, Thaler ? ta mine hétéroclite Me réjouit l'esprit , REGNARD , Démocrite, IV, 2
Ah ! madame, feu mon oncle était l'homme le plus bizarre et le plus hétéroclite qu'on ait jamais vu , DANCOURT , Impromptu de garnison, sc. 12
Je ne la crois pas si hétéroclite que d'être fâchée qu'on l'aime , DANCOURT , Bourg. à la mode, III, 9
Tant pis ! tant pis ! mais voilà une pensée bien hétéroclite ! , MARIVAUX , Jeux de l'am. et du has. I, 1
Ils parcouraient donc mon hétéroclite figure ; et je pense qu'il n'y avait rien de si sot que moi , MARIVAUX , Pays. parv. 5e part.
4S. m. pl. Terme d'ornithologie. Les hétéroclites, genre de l'ordre des gallinacés, famille des palmipèdes ; espèce unique, l'hétéroclite de Tartarie, qui est d'un type bizarre. XVIe s.
....C'est à dire en leur jargon, fantasques, bizarres, heteroclites , CHARRON , Sagesse, préf. de la 2e édit.
En grec, le terme vient du mot autre, et verbe signifiant fléchir : dont la flexion est irrégulière.