heritage

Prononciation : é-ri-ta-j'
Nature : s. m.

1Ce qui vient par voie de succession. Faire un grand héritage.
L'habit qu'il eut sur lui fut son seul héritage , BOILEAU , Sat. I
Il [Bernard de Weimar] meurt de maladie à la fleur de son âge, le 18 juillet... ; il laissait pour héritage son armée et ses conquêtes , VOLT. , Ann. de l'Empire, Ferdinand III, 1639 Héritage se dit aussi d'un trône qui passe de rois en rois dans une même famille.
Vous lui avez, dites-vous, rendu l'héritage de ses pères, comme si les hommes pouvaient être légués et possédés ainsi que des terres et des troupeaux , RAYNAL , Hist. phil. IV, 21
2Particulièrement. Les immeubles réels, comme terres, maisons.
Elle [Judith] était parfaitement belle, et son mari lui avait laissé de grandes richesses, un grand nombre de serviteurs et des héritages où elle avait de nombreux troupeaux de boeufs et de moutons , SACI , Bible, Judith, VIII, 7
Gardez-vous, leur dit-il, de vendre l'héritage Que nous ont laissé nos parents ; Un trésor est caché dedans , LA FONT. , Fabl. V, 9 Terme de jurisprudence. Bail d'héritage, se dit des baux à rente perpétuelle ou à très long terme. Héritage féodal, héritage qui était tenu en fief et relevant d'un suzerain. Héritage roturier, héritage possédé à cens ou censive, ou autres charges.
3Fig. Ce qui arrive, comme arrive un héritage.
Vous n'avez pas la vie ainsi qu'un héritage , CORN. , Poly. IV, 3
Le crime d'une mère est un pesant fardeau ; Pour mes tristes enfants quel affreux héritage ! , RAC. , Phèd. III, 2
Mourir digne de vous, voilà mon héritage , VOLT. , Mérope, IV, 2
4En style de l'Écriture, l'héritage du Seigneur, les objets précieux qui étaient dans le temple à Jérusalem.
Elle s'était encore emparée de l'héritage du Seigneur, et avait enlevé de son temple ce qu'il y avait de plus précieux pour enrichir les temples de ses idoles , ROLLIN , Hist. anc. Oeuv. t. VI, p. 294, dans POUGENS Par extension. La terre sainte.
Le Seigneur refuse sans doute à mes infidélités [c'est saint Louis qui parle] la consolation que j'avais tant souhaitée, de délivrer son héritage , MASS. , Panégyr. saint Louis.
Fig. L'héritage céleste, le royaume des cieux. Les méchants n'auront point de part à l'héritage céleste, à l'héritage du Seigneur.
S'immoler pour son nom et pour son héritage [de Dieu], D'un enfant d'Israël voilà le vrai partage , RAC. , Esth. I, 3
Promesse de grand n'est pas héritage, c'est-à-dire il ne faut pas trop compter sur les promesses des grands. Service de grand n'est pas héritage, c'est-à-dire on n'est pas toujours assuré de faire fortune auprès des grands, et aussi de rester à leur service.
Et service d'autrui n'est pas un héritage , MOL. , Fem. sav. II, 5
XIIe s.
[Il nous faudra] Maint destroit encontrer et maint autre passage, Ains qu'il nous toille rien de no [notre] droit eritage , Sax. XXVI
XIIIe s.
Diex est assis [assiégé] en son saint iretage [la terre sainte] , QUESNES , Romancero, p. 93
Encor le [ce blason] porte cil qui l'heritage en a , Berte, CXXXI
Et aussi lor doit on [aux enfants] rendre conte de lor muebles et de lor heritages vilains, qui le tient por eus, el tans qu'il sont sousaagié [mineurs] , BEAUMANOIR , XIV, 30
L'eritage si sont cozes qui ne poent estre mues et qui valent par anées as signeurs à qui il sont , BEAUMANOIR , XXIII, 3
Quant li ples naist d'eritages amortis qui est d'Eglise , BEAUMANOIR , LXIII, 16
Ame n'est mie faite pour tousjors sejorner En ce mescheant monde qu'en voit tout bestorner, Mes si bien et si bel s'i doit el atorner, Qu'en son droit heritaige puisse tost retorner , J. DE MEUNG , Test. 300
XIVe s.
Les delettacions corporeles ont aussi comme pris par heritage le non de delettacion , ORESME , Eth. 223
XVe s.
Ce fut grand pitié quand il leur convint [aux habitants de Calais expulsés par Édouard] guerpir leurs beaux hostels, leurs heritages [propriétés], leurs meubles et leurs avoir ; car rien n'emporterent , FROISS. , I, I, 323
Je vous advertis que amours de femme n'est pas heritage ; elles ayment aujourd'huy ung homme et demain ung aultre , Percefor. t. VI, f° 42
XVIe s.
Partie de ces terres se bailloit à ferme ou à rente aux pauvres citoyens qui n'avoient point d'heritage , AMYOT , les Gracques, 10
De jeune advocat heritage perdu , COTGRAVE ,
Vie n'est pas heritage , ID. ,
Hériter ; provenç. heretatge ; anc. esp. heredage ; ital. ereditaggio. Au XVIe siècle, on prononçait heritaige, dit Palsgrave, p. 8.