GUIMPERIE

Prononciation : ghin-pe-rie
Nature : s. f.

1Fil employé à faire des galons, des épaulettes, etc. Le fabricant de guimperie, Tarif des patentes, 1858. Fabricant de guimperie par des procédés mécaniques : 12 centimes par corde ou bout de corde, Assemblée nationale, Projet n° 1782, p. 109. 2L'industrie qui fabrique des guimpes.
En 1608, Dangon invente [à Lyon] une étoffe tramée laine ou fil, mélangée d'or ou d'argent ; à la même époque, avec Antoine Bourget, la guimperie en gazes, crêpes, toiles d'or et d'argent, prend naissance , Journ. offic. 31 juill 1873, p. 5176, 1re col.