GUERROYEUR

Prononciation : guè-ro-ieur ; quelques-uns disent ghè-roi-ieur
Nature : s. m.

Terme familier. Celui qui se plaît à faire la guerre. XIIIe s.
Après yeulz [eux] sont li guerrieur, De toutes gens n'est nul pieur, Qui ardent viles et moustiers , DU CANGE , guerra.
XVe s.
....capitaine de Mortaigne et moult sage guerroyeur , FROISS. , I, I, 135
XVIe s.
Ordonnons que la justice du lieu, seneschal ou autres.... prennent tels guerroyeurs [nobles qui font la guerre entre eux] et les contraignent sans delay par prinse de leurs corps et exploitation de leurs biens, à faire paix et à cesser du tout à guerre , Grand coust. de France, livre I, p. 45, dans LACURNE
Guerroyer ; provenç. guerreiaire, guerreyador ; catal. guerrejador ; espagn. guerreador ; ital. guerreggiatore. Dans le provençal guerreiaire est le nominatif, et guerreyador est le régime.