GUENUCHE

Prononciation : ghe-nu-ch'
Nature : s. f.

1Petite guenon.
... une lanterne vive [lanterne magique] Où des oisons bridés, guenuches, éléphants, Chiens, chats, lièvres, renards et mainte étrange bête Courent l'une après l'autre.... , RÉGNIER , Sat. X
La jeune paysanne se regarde au miroir, et se trouve plus laide qu'une guenuche , FÉN. , t. XIX, p. 5 Fig. C'est une guenuche coiffée, se dit d'une femme laide et fort parée.
2Fig. Femme petite et laide.
Je connais de beaux et grands jeunes hommes qui ont pour épouses de petites guenuches de femmes , BRUEYS , Grondeur, II, 3 Fig.
Il y a toujours des guenuches [d'indignes favoris] caressées dans le cabinet des rois et vêtues de toile d'or , BALZ. , De la cour, 2e disc.
Dérivé de guenon.