guerisseur

Prononciation : ghé-ri-seur
Nature : s. m.

Celui qui guérit.
Il dit à ses amis que je ne suis pas seulement son médecin guérisseur, mais aussi son philosophe et son docteur, et tout cela me fait honneur , GUI PATIN , Lett. t. II, p. 570 Souvent, en mauvaise part, un médecin sans connaissance, uniquement guidé par la routine.
Une maladie dont j'avais dès l'enfance senti les premières atteintes, s'étant déclarée absolument incurable, malgré toutes les promesses des faux guérisseurs dont je n'ai pas été longtemps la dupe , J. J. ROUSS. , 2e lett. à Malesherbes
Vous savez que j'ai peu de foi aux grands guérisseurs , J. J. ROUSS. , Lett. à du Peyrou, 14 fév. 1767
GUÉRISSEUR. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Ayant tel sort qu'il faut que le blesseur Luy mesme soit de ce mal guerisseur , J. MAROT , Poés. p. 282