gueer

Prononciation : ghé-é
Nature : v. a.

1Traverser à gué. Guéer une rivière. 2Baigner, laver dans l'eau. Guéer du linge. Guéer un cheval, le faire baigner, le laver. 3Se guéer, v. réfl. Être passé à gué. Ce ruisseau se guée difficilement. XVIe s.
La Loire ne se gueoit point si bas, et toutes les villes situées au dessus lui estoyent ennemies , LANOUE , 674
Ce fleuve, dès le lieu dont il sourt, s'espand et fait des marais navigables, de sorte qu'il est impossible de le gayer , AMYOT , Pélop. 29
L'un faisoit semblant de vouloir relier la courroie de son soulier qui estoit desliée, l'autre de vouloir guayer son cheval, l'autre boire , AMYOT , P. Aem. 37
Gué ; wallon, wây.