GRUMEAU

Prononciation : gru-mô
Nature : s. m.

1Petite agglomération de quelque chose de pulvérulent, de sablonneux, etc.
On trouve du sel en grumeaux adhérents à de la lave altérée ou à du sable vomi par les volcans , BUFF. , Min. t. VIII, p. 116
Il arrive souvent qu'en creusant sa trémie, le fourmi-lion rencontre de gros grains de sable ou de petits grumeaux de terre sèche , BONNET , Contempl. nat. XII, 42
2Particulièrement, petite masse d'albumine, de fibrine ou de caséine, coagulée dans un liquide animal, tel que le sang, le pus, le lait. Des grumeaux de sang. Le lait a tourné et s'est mis en grumeaux. Cette bouillie est pleine de grumeaux. XIIIe s.
Prendés ferine d'avaine et d'espeautre.... et faites cuire à maniere de grumiel , ALEBRANT , f° 42
XVIe s.
....Tant à raison de la playe, qu'à raison des gremeaux de sang, qui.... , PARÉ , VIII, 32
Lat. grumellus, diminutif de grumus, petit tas de terre ; l'espagnol et l'italien ont le primitif : grumo.