GROSSOYER

Prononciation : grô-so-ié ; plusieurs disent grôsoi-ié ; l'y se change en i devant l'e muet : je grossoie, je grosso
Nature : v. a.

Faire la grosse d'un acte. XIVe s.
Lequel Boileaue avoit fait groussier et escripre une fausse lettre , DU CANGE , grossa.
XVe s.
Le roi de France envoya en ce pays messire Roger d'Espaigne et un president de la chambre de parlement de Paris et belles lettres grossoyées et scellées , FROISS. , II, III, 11
XVIe s.
Lettres une fois grossoiées, ne peuvent estre regrossoiées sans appeller la partie, et ordonnance de justice , LOYSEL , 893
Gros, avec le suffixe oyer ou eyer. En un autre sens : La mer grossoyoit [devenait grosse], a dit Joinville, 286.