GROSSE-GORGE

Prononciation : grô-se-gor-j'
Nature : s. m.

Nom d'un oiseau.
Voici les grosses-gorges au corps mince, fièrement campés sur les pattes ; ils ont une gorge volumineuse, et ils semblent trouver bonheur à l'enfler comme un ballon , E. BLANCHARD , Rev. des Deux-Mondes, 15 juin 1874, p. 854