GRONDEMENT

Prononciation : gron-de-man
Nature : s. m.

1Manière sourde et menaçante de faire entendre la voix, chez certains animaux.
La voix de l'ours est un grondement, un gros murmure souvent mêlé d'un frémissement de dents qu'il fait entendre lorsqu'on l'irrite ; il est très susceptible de colère , BUFF. , Quadrup. t. III, p. 31
2Par extension, bruit sourd et prolongé. Le grondement du tonnerre. XVIe s.
Le grondement de ces pourceaux est bien rabbattu par saint Paul , CALV. , Instit. 768
Gronder.