GRIPPE-SOU

Prononciation : gri-pe-sou
Nature : s. m.

1Anciennement. Nom qu'on donnait à celui qui recevait à l'hôtel de ville de Paris les rentes des particuliers, et qui avait pour sa peine deux liards par livre. 2Par mépris. Homme qui fait de petits gains sordides. Au plur. Des grippe-sou ou sous. Gripper, et sou.