GREFFIER

Prononciation : grè-fié ; l'r ne se lie jamais ; au pluriel, l's se lie : des grè-fié-z habiles
Nature : s. m.

Fonctionnaire qui tient le greffe, écrit les minutes des jugements, des arrêts, et assiste le juge dans certaines occasions. Greffier civil. Greffier criminel. Le greffier d'une justice de paix. Autrefois, greffier à peau ou à la peau, le commis greffier qui écrivait sur parchemin les expéditions des sentences.
Veuve d'un greffier à la peau, que vous avez fait mourir de chagrin , DANCOURT , Fête de village, I, 3
Greffier de l'écritoire, celui qui recevait et expédiait les rapports des experts. Greffière, femme d'un greffier.
Je vous trouve admirable, madame la greffière. - Greffière, monsieur ! supprimez ce nom-là, je vous prie ; feu mon mari est mort, la charge est vendue , DANCOURT , Bourgeoises de qualité, I, 3
C'est le greffier de Vaugirard, qui ne peut écrire quand on le regarde, se dit de quelqu'un qui ne veut rien faire en présence d'un autre. Ce proverbe vient d'un greffier à Vaugirard, près Paris, qui, tenant son greffe en un lieu obscur, n'y voyait plus quand on le regardait par la seule fenêtre qui lui donnait du jour.
XVe s.
Nicole Crante, prothonotaire du roi et graphier en son parlement , DU CANGE , graphista.
XVIe s.
Pensons nous qu'à chaque arquebusade qui nous touche, et à chaque hazard que nous courons, il y ait soubdain un greffier qui l'enroolle ? et cent greffiers oultre cela le pourront escrire, desquels les commentaires ne dureront que trois jours et ne viendront à la veue de personnes , MONT. , III, 24
La memoire est des yeux la fidele greffiere, Le livre des paysans, la riche tresoriere Qui tient comme en depost tout ce que les humains, Poussés de vents divers, ont tenté de leurs mains , DUBARTAS , Semaine, jour 7e.
Ils [certains chiens de chasse] s'appellent greffiers pour ce que du temps du roy Louis XII on prent un chien de la race des chiens blancs de saint Hubert, et en fait on couvrir une braque d'Italie qui estoit à un secretaire du roy qu'en ce temps là on appelloit greffier , CHARLES IX , De la chasse, p. 42, dans LACURNE
Greffe 1. Greffier a signifié d'abord un fabricant de poinçons. GREFFIER. Ajoutez : 2Faire le greffier, lire ce qui a été écrit par un autre.
À réciter les paroles d'un autre et faire le greffier, je ne trouve pas qu'il y ait beaucoup d'honneur , MALH. , Lexique, éd. L. Lalanne
Ajoutez : XIVe s.
Lievins A-la-Tache et Philippe La Barbe, nos compaignons, greffiers à present de nostredit eschevinage (1378) , VARIN , Arch. administr. de la ville de Reims, t. III, p. 464