GREFFER

Prononciation : grè-fé
Nature : v. a.

1Faire une greffe.
Si l'on greffe l'amandier sur le prunier, la greffe ne subsistera que peu d'années , BONNET , Consid. corps org. Oeuv. t. V, p. 433, dans POUGENS Absolument. Il y a plusieurs manières de greffer. Fig.
La législation anglaise est comme un arbre antique sur lequel les légistes ont greffé sans cesse les rejetons les plus étrangers , TOCQUEVILLE , dans le Dict. de POITEVIN
2Se greffer, v. réfl. Être greffé. Le pêcher se greffe sur l'amandier.
Les folioles des feuilles composées se greffent assez souvent les unes aux autres, en sorte que deux ou trois folioles n'en composent plus qu'une seule, sur un pédicule commun , BONNET , Us. feuilles d. plant. 5e mém. Fig.
C'est là que l'homme se greffe sur l'homme, les nations sur les nations.... , RIVAROL , dans le Dict. de BESCHERELLE
XVIe s.
Maintenant convient greffer les arbres, c'est à dire y loger les entes.... les outils pour enter, sont.... , O. DE SERRES , 661
Greffe 2 ; picard, graver ; wallon, grèfi.