GRAVEUR

Prononciation : gra-veur
Nature : s. m.

1Celui dont la profession est de graver. Un graveur en pierre fine. Graveur sur acier, sur bois, sur métaux.
Le graveur en taille douce est proprement un prosateur qui se propose de rendre un poëte d'une langue dans une autre , DIDEROT , Salon de 1765, Oeuv. t. XIII, p. 355, dans POUGENS Adj. Apprenti graveur. Bain graveur, liquide qui sert à la gravure sur cristal et sur verre.
2Celui qui fait profession de graver la musique. XVIe s.
Mathée Dalnassar, de Veronne, graveur dudict seigneur [le roi] , Bibl. des char. 6e série, t. I, p. 478
Graver.