GRAMMONTIN

Prononciation : gran-mon-tin
Nature : s. m.

Nom de religieux d'un ordre fondé vers 1076, par Estienne, fils d'un vicomte de Thiers en Auvergne, dits aussi quelquefois les bonshommes. On écrivait souvent Grandmontin. Grammont, localité où cet ordre alla s'établir après la mort du fondateur.