GRADUATION

Prononciation : gra-du-a-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

1Terme de physique. Opération par laquelle on détermine les degrés de l'échelle de quelques instruments de précision, comme les baromètres, les thermomètres, les pyromètres, les aréomètres, les hygromètres, etc. 2Terme de chimie. Concentration progressive de certains liquides, pour retirer les substances salines qu'ils renferment. C'est ainsi qu'on gradue les eaux de la mer pour obtenir le sel marin. Terme de salines. Bâtiments de graduation, ou, simplement, graduation, ou chambre graduée, constructions particulières dans lesquelles on concentre les eaux salées. Graduer ; provenç. graduacio ; espagn. graduacion ; ital. graduazione. GRADUATION. 1Ajoutez : On donne aussi le nom de graduation à l'échelle graduée des instruments. XVIe s.
Il n'estoit point encore [du temps du concile de Nicée] de nouvelles de bacheliers ni docteurs en theologie, qui seuls deussent estre creus aux conciles, en la decision des matieres controverses, comme maintenant ; ces graduations furent inventées longtemps après, assavoir en l'an MCCXV par le concile de Latran , Le bureau du concile de Trente, p. 5 (Ici graduation signifie grade universitaire.)