GOUVERNANTE

Prononciation : gou-vèr-nan-t'
Nature : s. f.

1Femme d'un gouverneur de province, de place.
Il y est très souvent question de Mme la gouvernante de Provence, c'est ainsi que M. de Chaulnes vous nomme , SÉV. , 76
2Femme qui a le gouvernement d'une province, d'une ville. Plusieurs princesses de la maison d'Autriche ont été gouvernantes des Pays-Bas. 3Femme à qui l'on confie l'éducation d'un ou de plusieurs enfants.
Ne reconnaîtriez-vous pas dans ce portrait que je viens de faire, tous les traits d'une dame illustre, capable de former l'esprit et le coeur des enfants du plus grand monarque du monde, de leur inspirer des paroles et des pensées dignes de leur rang et de leur naissance, d'imprimer dans leurs âmes encore tendres ces sentiments élevés qui distinguent les âmes royales des âmes du commun, de leur apprendre l'art de se faire aimer de leurs sujets avant qu'ils sachent se faire craindre de leurs ennemis, de soutenir la gloire et l'espérance d'un grand royaume ; en un mot d'être gouvernante d'un dauphin de France ? , FLÉCH , Mme de Montausier.
Souvent une mère qui passe sa vie au jeu, à la comédie et dans des conversations indécentes, se plaint d'un ton grave qu'elle ne peut pas trouver une gouvernante capable d'élever ses filles , FÉN. , Éducat. filles, ch. 13 Sous-gouvernante, femme placée sous une gouvernante pour l'aider.
Votre prince a de très bonnes sous-gouvernantes et un fort bon médecin , MAINTENON , Lett. à Mme de Ventadour, 20 avril 1712
4Dame chargée, à la cour, de la conduite de certaines jeunes filles ou jeunes dames.
Mme de Maintenon se contenta de demander pour son amie la marquise de Montchevreuil la place de gouvernante des filles d'honneur, et elle l'obtint , GENLIS , Mme de Maintenon, t. II, p. 36, dans POUGENS (au mot fille).
5Femme qui a soin du ménage d'un homme seul. XVIe s.
Canachus, voulant donner à entendre que oisifveté, paresse, nonchaloir estoyent les gouvernantes de ruffiennerye, feit la statue de Venus assise , RAB. , Pant. III, 31
Gouvernant.