GOURGANDINE

Prononciation : gour-gan-di-n'
Nature : s. f.

1Terme très familier. Femme de mauvaise vie, coureuse. 2Sorte d'habit de femme à la mode en 1694, qui consistait en un corset ouvert par devant et laissant voir la chemise.
Enfin la gourgandine est un riche corset, Entr'ouvert par devant à l'aide d'un lacet ; Et, comme il rend la taille et moins belle et moins fine, On a cru lui devoir le nom de gourgandine , BOURSAULT , Mots à la mode, sc. 15
3Coquille du genre Vénus, la Vénus flexueuse, bivalve. Origine inconnue. Lehéricher, s'appuyant sur ce passage de la Muse normande : Pour s'en aller gourgandir sur ces riaux, le tire de gore, prostituée, et gaudir, réjouir (Hist. et Gloss. du normand, p. 381). Le passage de Boursault prouve que gourgandine, vêtement, a été dit d'après gourgandine, femme. GOURGANDINE. - ÉTYM. Ajoutez : M. Pihan cite le persan gourgandjé, prostituée, libertine, comme origine de gourgandine ; mais comment ce mot persan aurait-il pu venir en notre langue dans le courant du XVIIe siècle ? Il vaut donc mieux s'en tenir à l'opinion de M. Lehéricher, laquelle s'appuie sur un fait, le verbe normand gourgandir.