GOUDRON

Prononciation : gou-dron
Nature : s. m.

1Matière visqueuse à demi fluide, d'une odeur forte et pénétrante et d'une saveur amère, qui est le produit de la combustion et de la distillation des différentes parties des pins et des sapins lorsqu'ils sont trop vieux pour donner de la térébenthine par incision. Le goudron est très employé en vétérinaire pour le traitement des maladies cutanées. Boire sur le goudron, boire du goudron, boire de l'eau goudronnée. 2Dans la marine, goudron mêlé d'huile de poisson, de suif, etc. qui est d'un grand usage pour enduire les bâtiments, les cordages, etc. à l'effet de les préserver de l'humidité, et qu'on ne peut employer qu'en le faisant chauffer. 3Goudron minéral, sorte de bitume ou d'asphalte. 4Goudron de houille, ou goudron minéral, ou goudron des gaz, produit ayant l'aspect et les principales propriétés du goudron proprement dit, mais une odeur très différente, repoussante ; c'est un résidu de la distillation de la houille dans la fabrication du gaz de l'éclairage. Génev. et Berry, godron ; espagn. alquitran ; portug. alcatrão ; ital. catrame ; de l'arabe kathran ( le 2nd a avec un accent long)ou, avec l'article, al-kathran, de kathara, couler goutte à goutte.